Il existe désormais un pont entre les quartiers Lambanyi et Yembeya tous dans la commune de Ratoma. Cette œuvre sociale est une initiative d’un habitant de Lambanyi à hauteur de 60 millions de francs guinéens.  L’édifice a été inauguré par la première vice maire de Ratoma en présence des responsables locaux des deux quartiers.

Le marigot sur lequel ce pont de 10 mètres de longueurs et 2 mètres de largeurs est réalisé situé en amont entre Lambanyi et Yembeya a fait assez de victimes en hivernale. La construction donc cet ouvrage est un ouf de soulagement pour les habitants de ces deux quartiers.

«  Nous avons un sentiment de satisfaction, dans la mesure où ce pont désenclave complètement les deux quartiers. Cela permet à nos citoyens de se mouvoir dans la sécurité entre les deux quartiers. Et nous nous engageons à l’entretenir » a souligné Mamadouba Bangoura chef de quartier de Lambanyi.

La deuxième vice maire de Ratoma insiste sur la bonne conservation de l’œuvre. Madame Wan Mariama Ciré Barry s’est dit très heureuse de la réalisation de cet ouvrage. Elle a émis le souhait de voir d’autres réalisations.

Elhadj Abdoulaye Soumah l’un des notables de la localité fustige des constructions anarchiques qui sont autour du pont.

« Les gens ont vu qu’on ne doit pas construire ici. Malgré tout, ils viennent construire. C’est pourtant bien marqué mais les gens sont vraiment bornés. Nous demandons à l’Etat de nous venir en aide. »

La réalisation de ce pont a été faite par un particulier et a duré deux mois pour une somme de 60 millions de francs guinéens.

 

Amadou Oury Toulel BALDE

Laisser un commentaire