La cellule de communication du FNDC informe l’opinion nationale et internationale que le gouvernement  guinéen continue les actes d’intimidation des leaders du mouvement.Comme à son habitude, une unité lourdement armée a fait une descente musclée au domicile du camarade Ibrahima Diallo cet après-midi certainement dans la logique de le kidnapper à nouveau.Dans la précipitation, ils ont écrit une supposée plainte l’intimant de se présenter immédiatement dès sa réception.Fidèle à son combat pour la démocratie et l’alternance Pacifique dans notre pays, le FNDC condamne cette nouvelle maladresse de la police à la solde du dictateur Alpha CONDÉ.Le FNDC, rappelle le peuple martyr de Guinée, qu’il est est plus que jamais déterminé à recouvrer sa souveraineté des mains des imposteurs à partir de ce lundi 20 juillet 2020, par le départ de M. Alpha CONDÉ qui est devenu par la force des choses, un autocrate.Le FNDC fidèle à son combat citoyen demande au peuple de rester mobilisé pour la défense de la république et condamne avec la dernière énergie ces actes d’intimidation.

Lire aussi  Labé: le gouverneur s'exprime sur la fermeture des frontières

Laisser un commentaire