Dans un entretien exclusif accordé à notre rédaction, le président du Bloc Liberal a réagi suite à la démission Ibrahima Diao Diallo, secrétaire général des fédérations du Bloc Liberal à l’étranger. Pour docteur Fayard Milimono, ces démissionnaires ne défendaient pas l’objectif du parti. Il rappelle que ces démissions n’auront aucun impact sur le fonctionnement de sa formation politique.

Ces derniers temps, de nombreux responsables du bloc libéral ont jeté l’éponge. La dernière démission en date est celle de Ibrahim Diao Diallo, secrétaire général des fédérations à l’étranger et pareillement conseiller personnel du président du parti. Mais pour Faya Milimono, ces démissionnaires ont trahi le parti :

« Par les mots ils ont dit qu’ils étaient avec le BL mais ils n’étaient pas avec le BL. Je les entends parler de trahison mais c’est eux qui ont trahi le parti c’est eux qui ont soutenu d’autres partis au détriment du BL. Est-ce qu’on a besoin pour démissionner d’un parti politique de le faire ne groupe. Dans aucune disposition du bloc libéral il n’est permis d’adhésion en groupe » a expliqué Faya Milimono.

La plupart de ces démissionnaires ont adoptés ces derniers temps des mauvaises attitudes souligne le président du BL. Docteur Faya Milimono pense que tout ceux qui ont démission défendaient tout sauf l’intérêt du parti :

« C’est des gens qui n’étaient pas du BL c’est des gens qui étaient là peut être pour un objectif. Ya pas de pression qu’ils n’ont pas faite sur moi pour que je prenne position dans ces élections je dis je ne crois pas en ça donc je ne prendrai pas position je sais tout cela explique ces départs » poursuit Faya Milimono.

Lire aussi  Amadou Diouldé Diallo a été entendu

Le président du Bloc libéral rassure que ces démissions ne puissent aucunement ébranler le fonctionnement de sa formation politique.

Abdourahmane Bah

annonce

Laisser un commentaire