image d'illustration

Mamadou Lamarana Diallo, un jeune âgé d’une vingtaine d’année est décédé ce samedi à Wanindara quelques heures après sa mise en liberté de prison. Incarcéré depuis plus de 8 mois, les membres la famille du jeune garçon affirment qu’il a été victime de torture et c’est ce qui serait la cause de sa mort.  Et ils ignorent les raisons pour lesquelles il a été arrêté.

Ces derniers temps, beaucoup de citoyens meurent suite à des accusations de tortures subies dans les différentes prisons du pays.  Après récemment le doyen Thierno Ibrahima Sow, c’est autour de Mamadou Lamarana Diallo, un chauffeur de profession de rendre l’âme dans des circonstances floues. Arrêté et mis en prison depuis plus de 8 mois, c’est le Samedi 05 décembre dernier à la grande surprise de ses proches, que Lamarana Diallo a été renvoyé vers 18 heures par des gendarmes. Malheureusement, c’est un jeune à l’agonie qui a retrouvé sa famille. Elhadj Amadou Diallo, beau-frère et tuteur de Mamadou Lamarana Diallo, pense que la mort de ce dernier n’est pas un fait de hasard.

« Il a été arrêté alors qu’ils étaient partis pour manger avec ses amis. Ils les ont envoyés en prison. A son retour, des traces de tortures étaient visibles au niveau de sa bouche. Les lèvres sont blessées et certaines sont arrachées. Dans la prison, ils ne mangeaient qu’une seule fois par jour et ils étaient dans une cellule assez restreinte » a-t-il expliqué

La famille de Mamadou Lamarana Diallo se remet à la volonté de Dieu et décide de ne pas porter plainte.  Mais Elhadj Amadou Diallo, beau-frère et tuteur de la victime affirme que les commanditaires de cet acte répondront devant Dieu.

« Quel que soit son délit, on ne devrait pas le traiter de la sorte. Le jour du jugement dernier, ceux qui l’ont tué répondront de leurs actes. Nous nous remettons à la volonté de Dieu. » poursuit -il

A préciser que Mamadou Lamarana Diallo a été enterré le samedi dernier au cimetière de Wanindara.  

Abdourahmane Bah

Lire aussi  Amadou Diouldé, malade, est admis à l'hôpital
annonce

Laisser un commentaire